jeudi 3 mai 2018

NOTRE PROJET MISSIONNAIRE AU PÉROU - PROJET 27

Le Comité de sélection des projets du Bureau des Missions des Franciscains a retenu le projet du Vicariat St-Joseph de l’Amazone au Pérou. Il s’agit d’un appui financier pour les besoins de subsistance des 16 postes de mission du Vicariat : nourriture, électricité, gaz, eau, combustible, etc.

Carte du Vicariat Saint-Joseph de l'Amazone avec les postes de mission.
Pour vous informer au sujet du travail des missionnaires du Vicariat Saint-Joseph de l’Amazone, Yvan Boucher, Vicaire Général et curé de Tamshiyacu (un poste de mission du Vicariat), a bien voulu répondre à nos questions.

Richard Chartier (R.C.) – Quels sont les activités et les projets des missionnaires du Vicariat pour cette année et les années à venir ?

Yvan Boucher (Y.B.) – Il y a deux projets qui ont une dimension vicariale.
En premier lieu, le Centre de Catéchèse « Mgr Lorenzo Guibord », commencé en l’an 2000, continue d’être pour nous un grand don de l’Année Jubilaire. Bien que le nombre de participants ait diminué, passant de 100 dans les meilleures années à un peu plus de 30 pour cette année 2018, il n’en demeure pas moins que ce Centre vicarial de formation pour nos catéchètes continue de jouer un rôle prépondérant dans notre Vicariat.

Grâce à ses ateliers de 5 jours, dans lesquels les participants travaillent sur leur identité culturelle, ceux-ci arrivent à reconnaître avec fierté qu’ils sont presque tous de descendance autochtone. Ceci est un grand pas vers le plein accueil, sans préjugés, des nombreuses peuplades autochtones présentes sur le territoire de notre Vicariat. Un pas préliminaire dans la formation autant des catéchètes que des animateurs et des missionnaires eux-mêmes qui nous viennent d’ailleurs. Ceux-ci sont appelés à entrer dans un processus d’inculturation, un grand défi et une grande tâche que nous allons assumer cette année dans le Vicariat avec une nouvelle ardeur, en conformité avec le message que le pape François nous a laissé durant sa visite à Madre de Dios, territoire de mission aux périphéries du Pérou, aux frontières avec la Bolivie et le Brésil. C’est là que François a pu connaître une grande joie, celle d’être accueilli par plusieurs peuples autochtones dont certains avaient parcouru de très grandes distances à pied ou en canots pour venir à sa rencontre. 

Grâce à ses ateliers d’identité culturelle, organisés chaque année depuis plus de 15 ans et consacrés à l’identification et l’acceptation des racines autochtones de la population de notre Vicariat, le Centre « Mons. Lorenzo Guibord » a tracé un chemin que nos différents Postes de Mission pourront parcourir pour avancer eux aussi dans leur inculturation.

R.C. – En quoi consiste le deuxième projet du Vicariat ?

Y.B. – Le Centre de Formation, pour nos animateurs de la vie chrétienne dans les villages, offre aux différents Postes de Mission, à chaque 2 ans, une formation de 3 à 8 jours, pouvant recevoir 2 à 4 animateurs par Poste de Mission. La dernière rencontre a réuni 24 animateurs de 9 Postes de Mission du Vicariat. Le thème de cette année fut « prendre soin de notre maison commune » et vivre une spiritualité écologique. Ce fut entre autres une prise de conscience que tout est relié dans la nature : si les arbres de la forêt amazonienne ont besoin de pluies abondantes, les pluies pour leur part ont besoin des arbres de la forêt pour demeurer abondantes et pour s’étendre sur l’ensemble de l’Amérique du Sud. La grande forêt amazonienne est indispensable à l’agriculture de notre continent, en plus d’être indispensable pour combattre le réchauffement de la planète. Et cette Amazonie nous est confiée : une grande mission pour nous de l’Amazonie !

En plus du thème de la défense de la forêt amazonienne, la dernière grande forêt de notre planète, nous avons révisé cette année notre « Guide vicarial de l’Animateur » qui date de l’année 1988 afin d’actualiser le statut des animateurs dans notre Vicariat.

Plusieurs animateurs sont des hommes de Dieu remarquables. Ils vivent leur service d’animation de la foi dans leur village comme une vocation, prêts à l’accomplir jusqu’à leur mort. C’est à nous de les accompagner et de leur donner une formation comme ils le méritent et selon leurs besoins. Notre engagement avec eux continue d’être ceci : leur donner une formation intégrale et permanente, et actuelle grâce au magistère du pape François.
Animation du Centre de Formation. Crédit photo: Vicariat

Pour plus d’informations au sujet de ce projet, consultez le dernier numéro de la Revue des Missions des Franciscains, mars 2018 (voir billet précédent).

mardi 13 mars 2018

REVUE DES MISSIONS DES FRANCISCAINS MARS 2018


Voici le nouveau numéro de la Revue des Missions des Franciscains (mars 2018) !

Avec pour thème "Vous aimerez l'étranger" (Dt 10,19), le numéro aborde la question des migrants avec des textes d'informations et de réflexions sur ce sujet.

Également, comme à chaque numéro de mars, nous effectuons le bilan de nos projets missionnaires de l'année écoulée. Nous proposons une nouvelle solidarité en appuyant les œuvres du Vicariat St-Joseph de l'Amazone au Pérou. Il s'agit de notre 27e projet et nous pouvons toujours compter sur la générosité de nos donateurs, ce qui est formidable !

Le Provincial de la Province St-Joseph du Canada, le frère Pierre Charland, OFM, signe un article sur les 80 ans de présence des Franciscains en Corée. Des frères de la Province ont amorcé la vie franciscaine dans ce pays d'Asie en 1937. Il existe un lien historique et fraternel entre les deux Provinces franciscaines.

Et bien d'autres articles passionnants vous attendent.

Bonne lecture !

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA REVUE, C'EST GRATUIT !

lundi 12 mars 2018

DÉCÈS DU FRÈRE JEAN FORTIN, OFM

Frère Jean Fortin, OFM (photo: Néhémie Prybinski)
C'est avec grande tristesse que nous vous informons du décès du frère Jean Fortin, OFM, qui s'est dévoué au Bureau des Missions et aux missionnaires pendant 41 ans (1972-2013).

Lors de sa retraite du Bureau des Missions en  mars 2013, nous lui avons rendu hommage dans la Revue des Missions des Franciscains (août 2013, Vol. 91, no.2):

Le frère Jean a consacré une bonne partie de sa vie aux missionnaires et à la mission avec générosité et enthousiasme. On lui reconnaît de nombreuses qualités: travailleur assidu et appliqué, un frère rempli de bonté, accueillant et fraternel, d'un coeur humble et authentique, un être profondément spirituel et qui accorde une importance aux valeurs évangéliques et franciscaines.

Ainsi, dans la Revue des Missions de décembre 1986, le frère Fortin écrivait: "Notre vocation franciscaine nous presse de brûler de zèle à l'instar de notre Père François pour porter toujours plus loin et au delà la Bonne Nouvelle de la Rédemption."

La biographie du frère Fortin est impressionnante. Et nous n'avons retenu que ses engagements au Bureau des Missions ! Voici sa feuille de route:

-Secrétaire-comptable du Bureau des Missions (1972-1978)
-Directeur intérimaire du Secrétariat provincial des Missions (octobre 1973 à janvier 1974)
-Responsable du Secrétariat pour l'activité missionnaire (1975-1987)
-Administrateur puis responsable du Bureau des Missions (1975-2002)
-Secrétaire pour l'évangélisation missionnaire (1987-2002)
-Superviseur pour les questions économiques au Bureau des Missions (2002-2005)
-Assistant du directeur et aide à la comptabilité au Bureau des Missions (2005-2013)

Dans l'article qu'il signait dans la Revue des Missions (décembre 1986), le frère Jean Fortin affirmait: "Ma première conviction sera donc d'affirmer que nos missionnaires demeurent tout proches de notre coeur, qu'ils nous sont chers et que nous en sommes fiers." À notre tour, cher frère Jean, de vous dire combien vous serez toujours dans notre coeur et que nous sommes fiers de vous !

L'équipe du Bureau des Missions et les missionnaires tiennent à rendre hommage au frère Jean Fortin.

Nous prions pour le repos de son âme.

mercredi 14 février 2018

Good Friday 2018 Pontifical Collection in Support of the Holy Land

The Pontifical Collection for the benefit of the Holy Places is held this year on Good Friday, March 30, 2018. Today, as we know, living the Christian faith in the Middle East and in the Holy Land is not at all easy.

Christians are often subjected to forms of oppression and discrimination that undermine their living conditions. Keeping hope alive in such circumstances is both difficult and vitally important.

Consequently, the small Christian presence has great need of the support and attention of the entire Church. The generosity of our Canadian Catholic Church comes together effectively in the Good Friday Pontifical Collection.

The Apostle Paul said that in other words for his times: “So then, whenever we have opportunity, let us work for the good of all, and especially of the family of faith.” Galatians 6, 10
For more informations: https://commissariat.ca/

Collecte Pontificale du Vendredi saint 2018 en faveur de la Terre Sainte

La Collecte pontificale en faveur des Lieux Saints aura lieu cette année Vendredi saint le 30 mars 2018. Vivre aujourd’hui la foi chrétienne au Moyen-Orient et en Terre Sainte est difficile, nous le savons bien.
Souvent les chrétiens sont soumis à des formes d’oppression et de discrimination qui minent jour après jour leurs conditions de vie. Maintenir vive l’espérance dans ces contextes est vraiment ardu mais en même temps très important.
Aussi, la faible présence chrétienne a besoin de sentir le soutien et la proximité de toute l’Église. La générosité de notre Église catholique canadienne se concrétise et se manifeste dans la Collecte Pontificale du Vendredi saint.
L’Apôtre Paul a dit cela dans un autre contexte et avec d’autres mots : « Ainsi donc, lorsque nous en avons l’occasion, travaillons au bien de tous, et surtout à celui de nos proches dans la foi. » Galates 6,10
Pour plus d'informations:  https://commissariat.ca/fr/

mardi 19 décembre 2017

JOYEUX NOËL & BONNE ANNÉE 2018 !

L'Équipe du Bureau des Missions vous offre ce très beau poème du frère Gilles Bourdeau, OFM en guise de voeux pour le temps des fêtes. 

Un moment de poésie pour réchauffer le coeur, se préparer à la venue de l'Enfant et faire jaillir la lumière... 
 



Shackleford Photography/Shutterstock.com (reproduction interdite)

PHARE



Éteindre la nuit
Lire le feu

Lumière minuscule
Dans la main

Enfant des entrailles
Germe visible

Le corps toujours suaire
Montre son désir

Le mystère va sa route
Sans frontières

Perchée sur le phare
La flamme utile

Flammèche dispersée
Délivrance ardente

Éteindre la nuit
Lire le feu.






© Gilles Bourdeau, Ottawa, 2017